L‘attaque sur nos genes et les vaccins

Compte rendu d‘un discours de Dr.Graham Downing
(Compte rendu)


Dr.Downing commence avec une remarque sur la fiabilite des recherches medicales: Selon le plus grand organisme de documentation médicale aux EU, seulement 4% des interventions médicales sont justifie scientifiquement (imaginez-vous de demander au technicien avant de monter dans un avion l‘état de sécurite de l‘appareil et il vous dit „4% de cet appareil fonctionne selon la science téchnologique“…).
Par exemple: les docteurs préscrivent des statines pour baisser le cholesterol -mais les patients qui prennent les statines on 2 fois la mortalité de ceux qui n‘en prennent pas...

Moins que 10% des articles médicaux sont valable selon les criteres scientifiques strictes.

(L‘explication qui suit est complexe et parfois difficile a comprendre -mais extrémement pertinante:)

Il commence avec une explication du fonctionnement génétique -comme les ADN s‘ouvrent pour s‘exprimer, puis se referment constamment. Mais est-ce que c‘est tout „fonction génétique“? L‘exemple donné est celui d‘une vache dans le dernier age de glace qui doit s‘adapter dans peu de temps -ou disparaitre. La vache s‘adapte, mais ce n‘est pas écrit dans ses génes -et c‘est quand meme transmit aux generations suivantes: On parle d‘EPIGENESE.

Et les génes seules, ca n‘est rien -la question est comment ils s‘expriment.

Un mechanisme central dans cela est le „CYCLE DE METHYL“ ou la méthylation.
La méthylation est l‘nterrupteur qui allume/éteint la fonction d‘un géne. Ils sont comme des gardiens. D‘ici la déclaration du chercheur prix Nobel (pour avoir trouve le génome humain) que les génes ne sont rien, mais la biochimie c‘est tout qui compte.
On voit alors l‘importance d‘une hyper- ou hypo-méthylation pour notre sante générale. En fait la bonne fonction de cet engrainage est essentiel pour tous nos fonctions et se passe des milliards de fois par seconde.


Maintenant il y a des facteurs qui freinent ou bloquent la méthylation: par exemple le Glyphosate („Round-up“) et les vaccins: Une vaccination frene ou entrave la méthylation. Un vaccin -un microorganisme affaibli ou une structure de proteine "ennemicale"- absorbe des groupes de methyl, qui le bloquent. Par conséquence notre immunité est réduite. On entend souvent que les gens qui se sont fait vacciner contre la grippe tombent malade d‘une facon plus grave face au nouveau virus qui arrive chaque année. La vaccination „saisonale“ affaiblie les gens contre une pandemie. Si de plus en plus de groupes methyl doivent proteger contre un vaccin que-ce qu‘il se passe au reste du corps?

Dr.Downing dit „Tu n‘as pas besoin d‘un vaccin pour te protéger contre une infection“. Et il explique qu‘une immunité suite a un vaccin ne se transmet pas aux générations suivantes. Par contre l‘information sur l'immunité peut se transmettre par épigenese dans le cas d‘une immunite naturelle.


Examples pour le fonctionnement basée sur la méthylation:
 
Reparation et construction d'ADN et d'ARN

Fonctions immunitaires -comment votre corps réagit et lutte contre une infection
Fonctionnement de la digestion

Calmement (controle) des ADN „silencing“

Equilibre de transmetteurs neuronaux

Détoxification de métaux

Inflammation

Fluidité des membranes

Production d‘énérgie

Activite des proteines

Myelination ("emballage" de nos nerfs)

Prévention de cancer

Parceque la methylation est fondamentale pour tellement de processus une perturbation peut entrainer:

Ager
Allergies
Alzheimer
Anxiete
Autisme
Arthrite
Perturbation bipolaire

Down‘s syndrome
Cancer
Infections bactériennes et virales chroniques
Effondrement cytoskelettal
Diabete
Fausse couche

Perméabilite intestinale

Intoxication avec métaux
Maladies cardiaques
Maladies mitochondriales
Défauts du tube neuronal
Défaillance rénale

Pneumonie

Psoriasis

Malfonction de la thyreoide

Schizophrenie
Syndrome Rett's

Troubles de sommeil

Lupus érytematodes systémique

Perturbations du language et de la reconnaissance

Hérpes

Maladie Huntington



Un détail dans le discours du Dr.Downing est remarquable:

On sait que notre flore intestinale régule notre systeme immunitaire.
Mais dans une étude recent on a trouvé dans le contexte de l‘importance des acides aminées essentielles- que les microbes dans nos intestins produisent des acides aminées. Ainsi 75% de la lysine venait de la flore intestinale et pas de notre nourriture. La moitiée de notre nourriture arrive pas dans notre corps mais nourrit la flore intestinale qui ensuite nous fournit des acides aminées (parfois jusqu‘a 100%). Ca rappele fortement ce que Marc Andre Selosse nous raconte sur le systeme de digestion d'une vache…


Le sentier „Hikamate“ produit ces acides aminées dans notre ventre (tryptophane,tyrosine, phénylalanine…). Il est détruit par une alimentation OGM - qui est riche en glyphosate.


Les neuro-transmetteurs expriment l‘humain. Tous sont dérivees d‘acides aminées et de l‘hormone de la thyréoide. La méthylation est responsable pour la synthese et fonction des récépteurs post-synaptiques de nos nerfs.

La plus important méchanisme „transporteur“ de groupes de methyl au cerveau s‘appelle SAM. Le Glyphosate freine la synthese des acides aminées essentiels ce qui pese sur ce transport essentiel pour notre sante mentale -encore plus si les groupes de méthy sont diminuees par vaccinations...


L‘équilibre de:

TESTOSTERON SEROTONINE CORTISOL

est essentiel pour notre fonctionnement mental. Si on enleve un -on devient comme un animal !


Le Glyphosate diminue l‘activite de l‘aromatase ce qui diminuit la concentration de testosterone dans le serum.
Le dysequilibre hormonal peut par exemple avoir la consequence qu‘une femme n‘a pas assez de progesterone pour retenir son embryo.


L‘epigenese passe ces defauts a la prochaine génération:


Cancer, maladie mentale, maladie neuronale, infection + toutes sortes d‘autres problemes


Ces constellations sont gonflées par tous les facteurs qui diminuent le méthylation et peuvent etre éliminees par une alimentation optimisée !


Ce ne sont pas les génes, c‘est la biochimie !“

(James Watson – decouvreur de l‘ADN )